L'ACIDE HYALURONIQUE EN CHIRURGIE MUCOGINGIVALE ET PARODONTALE

Prof. Anton Sculean

Résumé

L'acide hyaluronique (AH) a récemment été introduit dans la chirurgie reconstructive des tissus mous parodontaux en raison de ses propriétés biologiques qui favorisent la cicatrisation et la régénération des plaies parodontales. Les données des études précliniques ont montré que l'AH augmente de manière significative la résistance à la traction du tissu de granulation, stimule la formation de caillots sanguins, induit l'angiogenèse et améliore les propriétés de cicatrisation des types de cellules impliquées dans la cicatrisation des tissus mous. Des données cliniques récentes suggèrent également que l'utilisation de l'AH, seul ou en association avec des greffes de tissus mous autogènes, peut conduire à une excellente couverture radiculaire des récessions gingivales simples et multiples, qui, histologiquement, peut s'accompagner d'une régénération parodontale (c'est-à-dire la formation du cément radiculaire, du ligament parodontal et de l'os alvéolaire).

Les objectifs de ce webinaire sont les suivants :

  1. Présenter la justification biologique de l'utilisation de l'AH en chirurgie parodontale reconstructive.
  2. Sur la base de présentations de cas cliniques et d'une vidéo chirurgicale, illustrer la manière dont l'AH peut être intégrée dans la chirurgie parodontale reconstructive en mettant l'accent sur l'utilisation du tunnel coronaire avancé ou latéral fermé modifié.